Golf, randonnées, raid, tennis, foires, conférences expositions, découvrez toutes les actions menées pour soutenir le dépistage du cancer du sein.
Voir notre édito !

notre Association

Le comité féminin pour le dépistage du cancer du sein

Une mission essentielle : informer

Le Comité Féminin a pour vocation d’encourager le public à la prévention. Créé en 2002 et reconnu d’intérêt général, le Comité encourage le dépistage précoce en s’associant à différents partenaires afin de sensibiliser et d'informer...

sculpture Kimia

nos Actions

Octobre rose 2021
vendredi 1 octobre 2021
Pour la campagne d'octobre rose 2021, nous poursuivons nos actions de prévention du cancer du sein qui touche une femme sur huit.
Octobre Rose : Trophée du Golf du Lac d
dimanche 26 septembre 2021
C’est sur les greens du Golf du Lac d’Annecy à Talloires que sera lancée le 26 septembre cette année la campagne d’Octobre Rose dans notre département via une manifestation sportive caritative.
Don de 5000 masques aux établissements hospitaliers
mercredi 15 avril 2020
Les premiers masques - 1200 - ont été livrés dans l’après-midi du 8 avril au Docteurs Oana Pop, oncologue, chargée la consultation oncogénétique et Marie Vallée, oncologue au CH Annecy Genevois.
Une remise de don inédite au Centre de Recherche en Cancérologie de Léon Bérard
lundi 21 décembre 2020
Une remise de don inédite au Centre de Recherche en Cancérologie de Léon Bérard

nos Témoignages

PEUR
« D'abord peur de la confirmation du diagnostic cancer, peur de l'inconnu, de l'opération - qu'est-ce qu'on va réellement m'enlever ? - des traitements, de la mutilation, de la mort. Puis peur d'en parler, du regard, de la compréhension, de la pitié des autres. Peur de craquer, de ne pas faire face. Peur à chaque examen médical, à chaque mammographie, à chaque échographie. Peur que cela recommence, se généralise. Enfin, peur de devenir un jour dépendante, incapable de diriger ma vie, de devoir me contenter de la subir, incapable de vivre ou de mourir correctement. »

Edito Juillet 2021

Prévention et dépistage plus que jamais au cœur de notre stratégie

La crise sanitaire et les différents confinements ont provoqué un fléchissement des taux de dépistage de l’ordre de 23%* à l’échelle nationale. Et ce pour plusieurs raisons : l’arrêt des activités des structures de coordination du dépistage organisé – invitations à la mammographie et seconde lecture - et la réticence de nombreuses patientes à se rendre chez les professionnels de santé. Or le dépistage précoce reste une mesure de prévention indispensable qui sauve chaque année des vies. Pour rappel, on estime que neuf cancers sur dix peuvent être guéris, s’ils sont pris en charge à temps. Notre Comité s’est adapté à cette situation sanitaire inédite et a continué de militer pour la prévention et le dépistage du cancer du sein à un stade précoce, en particulier dans le cadre d’Octobre Rose, avec le soutien de nombreuses mairies, associations et partenaires.

Une stratégie en phase avec le plan cancer 2021-2030

Lancé en février dernier par Emmanuel Macron, ce nouveau plan cancer fixe trois objectifs majeurs pour la période 2021-2030. Faire baisser de 60 000 cas par an le nombre de nouveaux cancers évitables d’ici à 2040. Renforcer la prévention et le dépistage avec au total 1 million de dépistages supplémentaires chaque année d’ici à 2025 et accentuer les recherches pour trouver de nouveaux dépistages. Les actions menées par notre Comité depuis près de 20 ans sur la Haute-Savoie et désormais sur le territoire des Savoie : promotion de la prévention, du dépistage et soutien à la recherche sont en parfaite cohérence avec ce nouveau plan gouvernemental.

Dépistage et prévention du cancer du col de l’utérus

Notre Comité a décidé cette année de s’associer à la promotion du dépistage et de la prévention de cet autre cancer féminin fréquent. Lié à l’infection chronique par le papillomavirus humain ou HPV, il se transmet par voie sexuelle. Il constitue la 12 ème cause de cancer chez la femme en France, selon les chiffres de l’Institut National du Cancer.

Un dépistage indispensable par frottis cervico-utérin

Au début de son évolution, le cancer du col de l’utérus ne présente aucun symptôme. Le dépistage par frottis cervico-utérin revêt donc une importance capitale car il permet de détecter des lésions précancéreuses et de les traiter à un stade précoce Ce dépistage doit être réalisé tous les 2 ans dès l’âge de 25 ans et jusqu’à 65 ans.

Une prévention par la vaccination contre le papillomavirus

Depuis 2006, cette vaccination protège contre 4 souches du virus à l’origine de plus de 70% des infections à HPV. Deux vaccins sont disponibles et la vaccination doit être réalisée à l’adolescence, si possible avant toute activité sexuelle. Elle est recommandée chez les jeunes filles de 11 à 14 ans révolus, avec un rappel de 15 à 19 ans révolus et, depuis le 1er janvier 2021, chez les garçons âgés de 11 à 14 ans révolus également avec un rappel de 15 à 19 ans révolus. Mais la vaccination ne dispense en aucun cas des autres mesures préventives comme l’utilisation du préservatif et le dépistage.

* Source ARC

N’hésitez pas à prendre contact avec notre équipe sur notre site ou par mail :
contact@cancerdusein-depistage74.org


Rejoignez- nous et proposez-nous de beaux projets pour 2021. D’avance MERCI de votre soutien pour la cause des femmes.
Alors, TOUT SCHUSS en SAVOIE POUR LA PREVENTION ET LA RECHERCHE

EVELYNE GARLASCHELLI
Présidente CF PAYS DE SAVOIE